RÉFLEXIONS AUTOUR DU MINIMALISME

by - 16:30


J’ai longtemps été grande consommatrice de tout et de n’importe quoi, et j’ai longtemps conservé soigneusement un tas de petits objets qui ne me servaient pas. (Je suis sûre que toi aussi 😇)
Et lorsqu’il m’arrivait de faire un gros craquage (en produits cosmétiques, vêtements…) je culpabilisais !

J’ai donc commencé peu à peu à changer mon système de pensée à ce sujet. Et j’ai eu un déclic lorsque je me suis rendu compte que je passais mon temps à ranger la maison. Je n’arrivais jamais à avoir une maison impeccable, sans objet qui traîne et c’est de cette façon que j’ai commencé à faire le tri !

J’ai fait un premier tri lors d’un déménagement il y a un an, puis de nouveau à deux reprises dans ma maison actuelle. Et… je ressens ENCORE le besoin de trier, de désencombrer !

J’avais envie d’une maison plus claire, plus lumineuse, plus épurée,... j’avais besoin de respirer ! Et comme le principe de nettoyer sa maison pour libérer son esprit, le minimalisme permet aussi de se débarrasser d’un poids mental.

C’est un cheminement à faire, ça ne se fait pas du jour au lendemain… et il faut aussi et SURTOUT changer sa façon de consommer. Lorsque vous êtes tenté de réaliser un achat, demandez-vous si vous en avez vraiment l’utilité !

Pour savoir si votre nid douillet mérite un peu de désencombrement, vous pouvez répondre à ces quelques questions :

  • Y’a-t-il des objets qui ne m’ont pas servi depuis un an ou plus ? 
  • Est-ce que j’affectionne chaque élément de décoration chez moi ?
  • Est-ce que l’encombrement me prend trop de temps (à ranger, nettoyer..) ?

Je vous partagerai ici mon évolution vers le minimalisme, qui ne fait que (re)commencer… 
Et si vous le souhaitez, vous emmenez avec moi dans le tri de la maison ? 😤




Vous aimerez aussi

0 Comments

Created with by .
| Distributed By .