ÊTES-VOUS UN SAUVEUR ? LE TRIANGLE DE KARPMAN

by - 12:00


FONCTIONNEMENT :

Le triangle de Karpman, aussi appelé Triangle Dramatique se rencontre dans tous type de relations/contextes. C’est un scénario relationnel typique, avec 3 rôles : le Persécuteur, la Victime et le Sauveur.

Le Persécuteur : agresse, objecte, reproche, harcèle : il a un pouvoir sur les autres.

La Victime :  se plaint, subit les agressions, appelle à l’aide : les autres s’occupent d’elle.

Le Sauveur : protège, défend, s’interpose, sauve : il se sent valorisé car il aide.


POSITIONS ET CHANGEMENT DANS LE TRIANGLE :

Le sauveur : Ce qui le met en action = la pitié, la culpabilité ou l’anxiété. (Il est convaincu qu’il doit
faire quelque chose pour aider l’autre!) Le sauveur se met en action car c’est un moyen pour LUI de
se libérer de l’inconfort ressenti par la détresse de l’autre (les fameuses émotions).

Exemple typique :

🙍 La victime : se plaint.
🙋 Le sauveur : entre en action et aide alors, propose des solutions etc…
🙍 La victime : pourtant en détresse ne témoigne aucune reconnaissance. Elle ne se comporte pas
correctement et n'écoute plus les conseils. Elle se sent contrôler, incapable d'agir et résiste.
🙍 La victime  : une fois sauvée, libre de toutes responsabilités, poursuit ses comportements destructeurs
et elle a tout le loisir d'en faire le reproche au sauveteur.
🙍 Le sauveur : Si celui-ci est convaincu de sa mission, il poursuit un peu plus ses efforts, toujours en
laissant de côté ses besoins et désirs. A ce moment, le sauveteur peut finir par s'épuiser et abandonner.
Il se sent alors exploité, vidé et devient lui-même victime.

⇨ LE SAUVEUR DEVIENT LA VICTIME PUIS SE TRANSFORME EN PERSÉCUTEUR ⇐

🙍 Le sauveur transformé en persécuteur : impose des règles sévères qui doivent être respectées. Il surveille
attentivement le comportement de l'autre et au moindre écart, intervient. Il se met en colère et menace.
💥 Et le cycle se répète … aussi longtemps que le sauveteur ne se rend pas compte de sa dynamique.
Il parcourt à nouveau le triangle de Karpman, quelquefois en une journée, quelquefois en plusieurs mois.





ES-TU UN SAUVEUR ?

Si tu réponds OUI à une de ces questions, il est probable que tu adoptes à des comportements de sauveur.

- T’arrive t-il de venir en aide à des personnes qui ne vous ont pas clairement exprimé qu’elles avaient besoin de vous ?
- Te sens-tu coupable ou fautif lorsque quelqu’un de ton entourage éprouve des difficultés à se prendre en charge ?
- Te sens-tu parfois en colère parce que tu es convaincu qu’une personne irait mieux si elle suivait tes conseils ?
- Te sens-tu parfois exploité dans ton travail et as-tu l’impression que tu n’es pas apprécié malgré tout ce que tu fais pour aider les autres ?

Alors es-tu un sauveur ?
Car, moi OUI !

C’est tout à fait honorable d’être un “sauveur”. MAIS être Sauveur inclut aussi son lot de conséquence : ce comportement nous mets dans des situations inconfortables et peuvent mener à l’épuisement.


SE LIBÉRER DU SAUVETAGE * Bien écouter l'autre en intervenant le moins possible : souvent, écouter suffit. * Poser la question "Est-ce que tu as besoin de mon aide?" * Si oui, envisager cela, et analyser la demande afin de savoir si cela est de ton ressort ou non. Aussi, il est important de répondre à cette question lorsque vous acceptez d'aider quelqu'un : "Suis-je confortable avec l'aide que je me prépare à offrir ?" Vos besoins, et votre bien être ne doit JAMAIS souffrir (ou le moins possible) du secours que vous portez aux autres ! Lorsqu'il y a de l'inconfort, vous avez tout simplement basculé en posture de SAUVEUR.
(Et vous connaissez la suite, persécuteur, etc...)


SORTIR DU TRIANGLE SI JE SUIS PERSÉCUTEUR
Tu as tendance à être agressif ? Tempère ta colère lorsque tu es mécontent, communique sans être agressif
ou trop autoritaire.


SORTIR DU TRIANGLE SI JE SUIS VICTIME
Tu as tendance à te plaindre ?Veille à rester acteur de ta vie professionnelle, responsable de la mission qui
t’incombe, ne te pose pas en victime et n’attends pas des autres qu’ils te prennent en charge quand tu es en
difficulté.


SORTIR DU TRIANGLE SI JE SUIS SAUVEUR
Tu as tendance à sauver les autres ? Rappelle toi qu’aider n’est pas sauver, et sois attentif et prends conscience
du fait que la personne te formule une demande d’aide ou non, si oui, que l’effort soit partagé ou si tu vas tout
faire toute seule (tout faire seul pour l’autre = sauvetage)


J'espère que cet article complet aura pu vous aider, à mieux comprendre certaines de vos relations, et de vos comportements…

A bientôt :)




Vous aimerez aussi

3 Comments

  1. Article super intéressant, merci !

    RépondreSupprimer
  2. Jouer le rôle du sauveteur c'est aussi une manière pour certains de montrer qu'ils sont dans une position supérieure par rapport à la victime (les positions de vie si tu connais aussi :)) en montrant la supériorité de ces compétences à toute occasion. Dans tous les cas le mieux est de sortir du triangle comme tu le dis, ou plutôt de ne pas y rentrer du tout

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Audrey :) En effet, le sauveur doit aussi se rendre compte de ce qu'il nourrit en prenant cette posture !

      Supprimer

Created with by .
| Distributed By .